Biographie - Appareilleur

Richard van Rhijn

APPAREILLEUR : imaginer l’agencement (l’appareillage) des pierres, partiellement ou entièrement disparues d’un monument. A l’aide de calculs, règles et compas, d’un brin de géométrie, de curiosité et d’une bonne dose de connaissances, je reconstitue, pierre par pierre, un clocher, une porte, des voûtes…Je conçois des plans, à l’échelle d’abord, puis en taille réelle… Parfois la logique et la géométrie ne suffisent pas : c’est là que mes cours d’Histoire de l’Art me sont d’un grand secours. Le nez dans les archives, j’enquête jusqu’à résoudre l’énigme. Rester fidèle au patrimoine, à l’histoire….et au travail des anciens.


L’essentiel n’étant pas de bâtir pierres sur pierres, mais de construire le cœur de l’Homme



Domaine d’activité : au service des entreprises de restauration du patrimoine et des Monuments Historiques ainsi qu’auprès des architectes. Travaux de relevés sur place, calepinages, fiches de débit, tracés de plans et épures, dessins de reconstitutions d’édifices entiers ou en parties.

Techniques : Déplacements sur place avec calepins, crayons et bouts de ficelle pour un travail rapide et précis, clair et net, dans le respect des délais et des demandes. Dessins aux instruments traditionnels ou en DAO (autocad).

Retour à la biographie